19/05/2021

Covid-19 : ce qui change au 09 juin 2021

À compter du 09 juin 2021, un certain nombre de restrictions sont allégées :

  • couvre-feu décalé à 23h (attestation de 23h à 6h ci-joint en pfd, version numérique : https://media.interieur.gouv.fr/attestation-deplacement-derogatoire-covid-19/ )
  • télétravail assoupli 
  • commerces, marchés couverts : 4 m2 par client 
  • terrasses extérieures : 100% de la capacité, tables de 6 maximum 
  • réouverture des cafés restaurants en intérieur : jauge de 50%, tables de 6 maximum 
  • musées : 4 m2 par visiteur 
  • cinémas, salles des fêtes, chapiteaux : 65% de l'effectif, jusqu'à 5 000 personnes par salle ; Pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes
  • lieux de culte, mariages ou pacs (cérémonies) : 1 emplacement sur 2 
  • cérémonies funéraires : 75 personnes 
  • enseignement supérieur : 50% de l'effectif jusqu'à la rentrée de septembre 
  • spectateurs dans établissements sportifs extérieurs (stades) ou couverts (piscines) : 65% de l'effectif, jusqu'à 5 000 personnes. Pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes 
  • pratiquants dans établissements sportifs extérieurs (stades) ou couverts (piscines) : publics non prioritaires jusqu'à 50% de l'effectif 
  • réouverture des salons et foires : 50% de l'effectif, jusqu'à 5000 personnes. Pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes 
  • festivals de plein air assis : jauge de 65% jusqu'à 5 000 personnes. Pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes 
  • rassemblements de plus de 10 personnes interdits dans l’espace public, sauf visites guidées 
  • thermalisme : 100% de l'effectif 
  • casinos : 50% de l'effectif. Pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes 
  • bibliothèques : 1 siège sur deux 
  • parcs zoologiques en plein air : 65% de l'effectif 
  • danse : reprise pour les majeurs, sans contacts, 35% de l’effectif 
  • activités sportives de plein air : 25 personnes, reprise des sports avec contact 
  • compétitions sportives de plein air : pour les pratiquants amateurs 500 personnes
Modalités et calendrier du déconfinement : https://www.gouvernement.fr/les-modalites-et-le-calendrier-des-reouvertures

Le non-respect de ces mesures entraine :
Première sanction : une amende de 135 euros, majorée à 375 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention)
En cas de récidive dans les 15 jours : une amende de 200 euros, majorée à 450 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention)
Après 3 infractions en 30 jours : une amende de 3750 euros et une peine de 6 mois d'emprisonnement.

Le port du masque reste obligatoire en Seine-et-Marne. Voir arrêté préfectoral ci-dessous. 

Slides-PR-reouverture-v29av-12.jpg


TROUVER UN CENTRE DE DEPISTAGE COVID19 

LOGNES
Un nouveau centre de dépistage Covid-19 a ouvert ses portes au sein de l'Espace Diderot de Lognes. 
Ils effectuent des tests PCR entièrement pris en charge par la Sécurité Sociale. 

Du Lundi au Samedi : 
8h - 14h : Réservé aux personnes sympotmatiques et aux cas contacts
14h - 16h : Sans rendez-vous, accessible à tous
ESPACE DIDEROT : 97 Boulevard du Segrais, 77185 LOGNES

VAIRES-SUR-MARNE
LBM SELAS BIO-VSM LAB : 10 Rue de la Gare, 77360 VAIRES-SUR-MARNE
Tests PCR uniquement sur rendez-vous 

Contact : 01.64.72.47.57

AUTRES POINTS DE TESTS : 
De nombreuses pharmacies et gares du secteur proposent des points de test antigéniques et PCR. Plus d'informations sur ces lieux sur : https://www.sante.fr/cf/centres-depistage-covid/departement-77.html



VACCINATION

Liste des personnes prioritaires : 


  •  Les personnes âgées de 50 ans et plus – hors professionnels ci-dessous (env. 23,6 millions de personnes) ;
  •  Les professionnels de santé et intervenants d’établissements de santé ou médico-sociaux (env. 2,5 millions de personnes) ;
  •  Les pompiers et aides à domicile au service de personnes handicapées ou âgées (env. 0,6 million de personnes) ;
  •  Les personnes âgées de 18 à 49 ans inclus qui présentent des comorbidités* (env. 4,0 millions de personnes) ;
  •  Les personnes vulnérables à très haut risque de formes graves telles que mentionnées par le conseil d’orientation de la stratégie vaccinale* à partir de 16 ans (env. 0,8 million de personnes) ;
  •  Les personnes handicapées vulnérables hébergées en maisons d’accueil spécialisées, en foyers d’accueil médicalisés, en foyers pour personnes handicapées non médicalisés, ainsi que les personnes hébergées dans les établissements médico-sociaux spécifiques. (< 0,1 million de personnes) ;
  •  Les femmes enceintes à partir du 2e trimestre (env. 0,6 million de personnes) ;
  •  Les proches à partir de 16 ans (à savoir les personnes vivant sous le même toit ou apportant une aide dans la vie quotidienne) de personnes, adulte ou enfant, immunodéprimées (env. 0,7 million de personnes) ;
 Les professions les plus exposées au virus* ( 6,3 millions de personnes).

* liste disponible sur solidarites-sante.gouv.fr/vaccin-covid-19



De nouveaux professionnels sont habilités à vacciner depuis le 12 mai :

  •   les masseurs kinésithérapeutes
  •   les aides-soignants
  •   les auxiliaires de puériculture
  •   les ambulanciers
  •   les détenteurs de la formation « premiers secours en équipe de niveau 2 (PSE2) », ce qui permettra d’inclure notamment les bénévoles de la sécurité civile
  •   les étudiants en maïeutique
Pour lire le décret et connaître l’ensemble des nouveaux effecteurs : https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043492572

Pour rappel, la prise de rendez-vous est possible :


  •  Via le site internet https://www.sante.fr/ 
  •  Via Doctolib
  •  Chez un pharmacien, un médecin de ville (médecin généraliste, médecin spécialiste, ou médecin du travail) ou une infirmière pour les publics éligibles au vaccin AstraZeneca 
  •  Via les dispositifs locaux mis à disposition pour aider à la prise de rendez-vous 
  •  En cas de difficulté, via le numéro vert national (0 800 009 110) qui permet d’être redirigé vers le standard téléphonique d’un centre ou d’obtenir un accompagnement à la prise de rendez-vous
Afin d’accompagner spécifiquement les personnes de 75 ans et plus souhaitant être vaccinées et n’ayant pas encore pu prendre rendez-vous, différents dispositifs nationaux d’aller-vers sont désormais déployés :

  •  Une campagne d’appels sortants de l’Assurance maladie à destination des personnes de plus de 75 ans qui ne sont pas encore vaccinées ;
  •  Un numéro coupe-file dédié : depuis le 31 mars, ce numéro est indiqué dans un SMS envoyé par l’Assurance maladie aux personnes de 75 ans et plus non vaccinées.
Sur déclaration de leur comorbidité, les personnes âgées de 18 à 54 ans présentant une ou plusieurs comorbidités peuvent prendre rendez-vous en centre de vaccination selon les modalités habituelles déjà en vigueur pour les personnes âgées de plus de 50 ans présentant ces comorbidités, sans nécessité de présenter une prescription médicale.
Par ailleurs, il est possible depuis le 11 mai pour toute personne de 18 ans et plus de prendre rendez-vous en centre de vaccination pour des injections avec les vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna ayant lieu le jour même ou le lendemain.

La vaccination sera ouverte à tous les Français de plus de 18 ans à partir du 31 mai. Cette ouverture sans critère d’âge est anticipée pour les professionnels considérés comme plus exposés au virus du fait de leur activité : depuis le 21 mai, ceux-ci peuvent ainsi réserver un créneau de vaccination sur santé.fr ou sur les sites de prise de rendez-vous en ligne, pour des injections qui ont démarré aujourd’hui.
vaccination_pour_le_grand_public-2.png
vaccination_pour_les_professionnels.png